Qu’est-ce que le lait de pomme de terre ?

Il s’agit de la dernière nouveauté sur le marché des produits sans lait en réponse à l’attention croissante des consommateurs pour les questions environnementales. Et c’est déjà la tendance de 2022

Il y a un an à peine, si quelqu’un avait prédit que nous allions boire du lait de pomme de terre, nous aurions ri. Mais le lait de pomme de terre est déjà une réalité. Pour l’instant, on en parle surtout en Grande-Bretagne, mais la tendance a déjà trouvé un écho chez nous. Selon le Guardian, la chaîne de supermarchés britannique Waitrose proposera en février le lait de pomme de terre de la start-up suédoise Dug, qui a fait ses débuts avec ce type de produit il y a quelques mois. En effet, dès 2015, la marque Veggemo a lancé au Canada son lait à base de pommes de terre, de racines de manioc et de protéines de pois. Mais peut-être que le moment n’était pas encore venu. Aujourd’hui, les experts n’en doutent pas : le lait de pomme de terre a tout d’un concurrent pour le lait végétal, à tel point que Waitrose a prédit que les consommateurs l’ajouteront bientôt à leur caddie ou le demanderont dans les cafés. En bref, c’est déjà la tendance de 2022.

L’alternative plus durable

Mais avions-nous besoin de lait de pomme de terre ? Selon les experts, il s’agit d’une alternative végétale bien adaptée à tous les usages, tout comme les autres boissons végétales déjà sur le marché à base d’avoine, de soja et d’amandes, mais avec l’avantage d’une plus grande durabilité : la pomme de terre nécessite la moitié de la terre nécessaire pour cultiver la même quantité d’avoine, 56 fois moins d’eau que les amandes et, contrairement au soja, elle n’a pas la mauvaise réputation d’être victime de déforestation illégale ou de produire des OGM pour répondre aux demandes du marché.

Pour Veg of Lund, le lait de pomme de terre, comparé à d’autres boissons à base de plantes, convient également à un plus grand nombre de personnes car il isole 14 allergènes alimentaires courants, tels que le soja, les noix, l’avoine et l’intolérance classique au lactose.

Le goût du lait de pomme de terre

Mais quel est le goût du lait de pomme de terre ? Les pommes de terre, bien sûr. Mais ceux qui l’ont déjà essayé semblent avoir reconnu une odeur proche de la purée de pommes de terre, d’autres une odeur plus proche de la pomme de terre crue. « Sans sucre », le lait de pomme de terre aurait un goût légèrement salé et une saveur de pomme de terre crue. Pour d’autres, elle ressemble à une boisson à base de haricots.

En termes de nutrition, en le comparant avec le tableau de composition nutritionnelle du lait de sésame noir, sur une teneur en protéines de 1-1,5 g/100 ml, la teneur en graisses est exactement la même, mais la teneur en glucides du lait de sésame noir est plus élevée et les calories du lait de pomme de terre plus faibles. En outre, le lait de pomme de terre a la plus forte teneur en sodium et le lait de sésame noir a la plus forte teneur en calcium.

Il existe donc une nouvelle alternative au lait de vache pour les végétaliens, mais beaucoup pensent que le grand public l’appréciera aussi. Et s’il est vrai, comme le prédit le groupe de réflexion indépendant RethinkX, que l’industrie laitière s’effondrera d’ici 2030, l’industrie alimentaire a tout le temps de développer des produits alternatifs. Également en termes de goût. Parce que boire une boisson qui a le goût d’une pomme de terre crue n’est pas vraiment invitant. Pour l’instant, la meilleure version du tubercule le plus célèbre du monde est… frite !

Articles recommandés